Législation des stages en Australie

655 Views0 Comment

Avant de partir en stage à l’autre bout du monde, il est important de se renseigner sur la legislation en vigueur. Rejoindre une entreprise australienne dans le cadre d’un stage est une expérience formidable : encore faut il connaitre ses droits !

Voici un résumé des conditions de travail pour les stagiaires en Australie, les droits des stagiaires et la rémunération minimum pour votre travail.

La conception des stages en Asutralie est relativement différente de celle de la France : en Australie le stage est perçu comme une aide ponctuelle aux employés et une évolution sur les tâches ; peu de postes bien définis sont donc disponibles. Vous êtes moins accompagnés qu’en France ; cette liberté peut-être à double tranchant : vous devez vous investir et faire vos preuves.

Dès lors qu’on vous fixe des objectifs, vous n’êtes plus stagiaire mais employé : vous méritez donc d’être rémunéré ; plus le stage sera long, plus de chance vous aurez d’être payé.

Lorsque l’on peut considérer que l’étudiant exerce une véritable fonction au sein de l’entreprise, il se doit d’être rémunéré selon le salaire minimum en vigueur en Australie , sauf si vous avez moins de 21 ans. En cas de litige, vous pouvez contacter le Fair Work ; un organisme qui dépend du gouvernement.

Le stagiaire rémunéré est soumis aux mêmes droits et devoirs que n’importe quel employé et devra donc s’acquitter de ses 38 heures semaine. Les heures non comprises entre 7H du matin et 19H sont soumis à une compensation plus importante.

Dans les faits, quand vous êtes stagiaires vous devez souvent être malheureusement moins regardant sur ces aspects ; un conseil : connaissez vos droits, discutez, construisez votre stage !