ATANSOV, pour changer l'Europe

ATANASOV – Changeons l’Europe !

122 Views0 Comment

ATANASOV c’est le nouveau bébé d’International Horizons. Après Hyphen Towards Future pour réformer l’accompagnement en jeunesse en Union Européenne via l’amendement de la Charte de Bratislava (encore en cours !), International Horizons a présenté le 2 février un nouveau projet à l’Agence Nationale ERASMUS + : ATANASOV, pour que le statut étudiant entrepreneur devienne européen.

ERASMUS + : qu’est ce que c’est ?

En très résumé, ERASMUS + ne se limite pas à offrir des bourses pour que les étudiants partent à l’étranger en stage, ou en semestre acaémique. ERASMUS + c’est un énorme programme (qui coûte seulement 8 centimes par habitants !) et qui permet aux européens de porter des projets sur diverses thématiques et notamment dans le domaine de la Jeunesse.

International Horizons et ERASMUS +

International Horizons c’est donc une agence de placement de stagiaire à l’étranger, mais pas que ! Soucieuse du bien commun, l’équipe développe des projets à but non lucratif pour faire évoluer l’Union Européenne et notamment : l’accompagnement des jeunes défavorisés ( Hyphen Towards Future), les étudiants entrepreneurs (ATANASOV) et les lycéens en mobilité, projet qui fera l’objet d’un autre blog Nous soumettons donc des projets à l’Agence, qui choisit, ou non, de les financer.

ATANASOV

ATANASOV est un vaste projet, qui a pour ambition d’installer le statut étudiant entrepreneur partout en Europe sur le même système que la France. Car, aujourd’hui, seul la France et la Belgique ont pris des dispositifs en faveur des jeunes entrepreneurs, et pas des moindre :  les étudiants peuvent faire valider le temps de création d’entreprise – sous certaines condtions – en crédits ECTS et donc, concilier plus facilement études et entrepreneuriat. Le projet prévoit donc 3 phases : une phase de formation pour que les partenaires du projet (Hongrie, Bulgarie, Slovénie, Macédoine, Suède) se forment à la méthode française, une phase test avec des lycées et universités et enfin une dernière partie pour faire du Lobbying et transposer le statut dans les pays mentionnés précédemment.

Et l’ambition ne s’arrête pas là ! L’objectif, à terme, c’est que tous les pays signataires de l’accord de Bologne (système LMD – Licence Master Doctorat) puissent bénéficier du même statut : let’s keep in touche, on continue, et on vous tient au courant !

Leave your thought